La Souris Verte de Rennes

Fiche action repas bio

mai 2009 par La Souris Verte de Rennes

Objectifs :

- Réaliser un repas complet intégralement issu de l’agriculture biologique, peu coûteux, de saison et si possible au maximum local.*
- Sensibiliser sur le fait qu’un repas bio est plus sain, écologiquement et socialement plus responsable.
- Mettre en avant les dégâts environnementaux et sociaux de l’agriculture conventionnelle, de la production intensive et de l’exportation de produits.
- Faire prendre conscience que la viande n’est pas indispensable à un repas équilibré
- Faire découvrir si possible des aliments ou des plats peu connus ou oubliés.
- Mettre en avant le prix libre, son principe.
- Partager un moment convivial et de rencontre.

* Le but étant de ne pas manger des choses bourrées de pesticides et engrais chimiques, le principal est d’acheter à des personnes n’utilisant pas ces produits, qu’elles aient ou non un label.

Quoi faire ? :

Préalable : même si l’on peut souhaiter un maximum d’horizontalité et de non-spécialisation des tâches, pour ce genre de projet une forte organisation est nécessaire et l’on peut être amené à choisir un-e coordinateur-trice pour l’action (évidemment il-elle ne doit pas l’être à chaque fois)

- Se répartir les tâches entre les participants.
- Identifier le nombre approximatif de personnes qui vont participer au repas (ce n’est pas toujours évident, il faut donc prévoir large)
- Réalisation du menu (en intégrant les légumes de saison) et calculer le prix de revient du repas.
- Calculer les quantités nécessaires d’aliments par rapport aux nombres de personnes présentes (il suffit de prendre des fiches quantités pour la restauration collective)
- Réfléchir aux endroits où l’on peut se fournir en légumes, féculents, fruits, œufs, pains… (ex Producteurs locaux, marchés, magasins bios…). Commander à l’avance pour éviter les mauvaises surprises (il est parfois possible de négocier un rabais pour les grandes quantités)
- Trouver le lieu pour la mise en place du repas et obtenir une autorisation si nécessaire (ou non… cela peut dépendre de la démarche) choisir un horaire adéquate, et des endroits passants, mais où on peut s’arrêter (pas trop étroits) exemples de lieux : promouvoir le bio au RU : devant un RU, ou à la fac. / dénoncer la malbouffe : devant un resto rapide type MC DO ou QUICK (ou autre) ...
- Faire le point sur le lieu et le matériel nécessaire pour la réalisation du repas (ex casseroles, saladiers, économes…)
- Faire le point sur le matériel nécessaire pour le repas en évitant (ex tables, chaises, barnum, louches, verres, couverts et assiettes réutilisables, fond de caisse…)
- Nous avons pris l’habitude de le faire la veille pour le lendemain en réchauffant sur place ou juste avant de nous y rendre (dans ce cas, il faut essayer de les préserver au maximum la chaleur)

Attention ! Anticiper le temps que peut demander la préparation du repas pour éviter de ce coucher à 6h00 du matin…

- Prévoir de l’affichage sur place, éventuellement un tract pour expliquer la démarche
- Une animation peut-être sympa à mettre en place pendant le repas (débats, musique…)
- Un café ou un thé, ça fait toujours plaisir à la fin d’un repas.

Exemple de repas bio

Le repas était prévu pour le lundi 9 mars 2009 à 12h, dans le cadre de La Semaine de l’Environnement organisée par l’asso ARVUEZ.

La semaine précédente (2 mars), on s’est réparti les rôles entre élaboration du repas, courses, fabrication du repas et matériel.

Le menu sera composé de produits de saison, bio et locaux, sauf le riz et le chocolat qui ne sont pas locaux. Entrée : salade composée (chou blanc, carotte, oignons) + sauce Plat : mélange de chou rouge, pommes cuites et riz + pain Dessert : crumble pomme-chocolat Boisson : thé/café/jus de pomme acheté en soutien à GANVA (militant-e-s anti-nucléaire)

Les courses ont été faites le vendredi. Nous avons acheté l’intégralité des aliments à la Biocoop. Il est cependant préférable d’acheter directement aux paysans, ce que nous n’avons pas fait cette fois-ci par manque de temps.

Le repas a été préparé le dimanche ainsi que la logistique pour le lendemain, entre 14h et 22h, par environ 5 personnes chez des militant-e-s. Après le repas en lui-même, il a fallu tout préparer : tracts à emmener, visuels, couverts, bacs à vaisselle, caisse prix libre... Le lundi matin, nous avons réchauffé les plats et sommes arrivés une demi-heure à l’avance pour préparer le lieu pour le service. Nous étions installés devant le Restaurant Universitaire de notre faculté, ce qui s’inscrit dans une démarche revendicative et de sensibilisation pour que le CROUS introduise des produits locaux et biologiques dans les menus. L’association qui organisait l’évènement se chargeait de l’autorisation.

Une petite dizaine de personnes servaient le repas dans de la vaisselle réutilisable acquise à Emmaüs (depuis qu’on nous avait donné des couverts en plastique pour servir une bouffe bio - pas très cohérent-)

Le prix de revient était estimé à 2 euros par personne s’il y avait 80 personnes. Au final, c’est 120 personnes qui ont pu manger (on cuisine large...) !

Après manger, vaisselle auto-gérée et discussions, puis rangement plus rapide que l’installation...

Bilan très satisfaisant : avant et après l’action : tâches partagées, bonne gestion du temps pendant l’action : beaucoup de monde, bon fonctionnement du prix libre, retours positifs


Portfolio


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 67077

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos luttes !  Suivre la vie du site Sortir de l’agriculture industrielle  Suivre la vie du site Actions repas bio   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License