La Souris Verte de Rennes
Accueil du site > Nos luttes ! > Critique du travail, luttes salariales, précaires, (...)

Critique du travail, luttes salariales, précaires, chômeurs...

Articles de cette rubrique


Soutenons la Maison de la Grève de Rennes (Critique du travail, luttes salariales, précaires, chômeurs...)

samedi 6 novembre 2010 par La Souris Verte de Rennes

« Pas d’expulsion pour la Maison de la Grève ! »

L’Assemblée Générale Interprofessionnelle de Rennes a occupé mercredi 27 octobre un lieu appelé « maison de la grève » pour faire perdurer l’expérience antagoniste de grève et de blocage économique visant à s’opposer à la réforme du régime des retraites.

Pour permettre au plus grand nombre de participer à la lutte, pour tisser des solidarités, conquérir de nouveaux droits, nous avons réquisitionné ce lieu et le voulons au service des luttes populaires.

Ce lieu appartient à la municipalité rennaise, donc aux Rennais.

 > suite


Grève des chômeurs et précaires (Critique du travail, luttes salariales, précaires, chômeurs...)

Rendez vous lundi 3 mai à 10h et 18h place du parlement
dimanche 2 mai 2010 par La Souris Verte de Rennes

Grêve des chômeurs et précaires !

"Rendez-vous à partir du lundi 3 mai Place du Parlement à 10 h et à 18 h Pour nous réapproprier la parole et l’espace public !"

 > suite


La Souris Verte contre le CPE, pour une économie solidaire (Critique du travail, luttes salariales, précaires, chômeurs...)

mardi 12 décembre 2006 par La Souris Verte de Rennes

Voici la position que nous tenions lors de la mobilisation du printemps 2006 auquel la Souris Verte de Rennes a pris part activement :

Après le Contrat Nouvelle Embauche, le gouvernement De Villepin en rajoute une couche avec le Contrat Première Embauche. Pour le gouvernement ce contrat à vocation à résoudre le problème du chômage chez les jeunes. Le CPE est intégré à la loi pour « l’égalité des chances » qui est une réponse aux « évènements » de novembre. C’est un package qui englobe, non seulement le CPE, mais aussi la possibilité de travailler à partir de 15 ans et l’apprentissage à 14 ans. Le CPE s’adresse aux jeunes de moins de 26 ans, il permet à un employeur, durant une période de 2 ans, de licencier un employé sans préavis et sans avoir à motiver ce licenciement. Le but est clair : fournir aux entreprises une main d’œuvre malléable et bon marché en vu d’améliorer la sacro-sainte compétitivité des firmes françaises.

 > suite


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 70252

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos luttes !  Suivre la vie du site Critique du travail, luttes salariales, précaires, (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License