La Souris Verte de Rennes

Appel à la désobéissance civile non violente

lundi 21 mai 2007 par La Souris Verte de Rennes

Même si nous considérons que les institutions de la Vème République sont une absurdité démocratique, notamment parce qu’elle relaie le Parlement à un rôle de « chambre d’enregistrement », nous ne pouvons que prendre acte du vote du 6 Mai, qui a vu N. Sarkozy porté à la présidence par 53% des électeurs français. Cependant, les militants écologistes le savent : Nicolas Sarkozy est un homme dangereux. Nous le combattons depuis 5 ans déjà au sein des collectifs de sans papier, des collectifs contre la répression policière, des collectifs anti-nucléaire ; auprès des syndicats contre la réforme des retraites, contre l’autonomisation financière des universités, contre la tentative, au travers du CPE, de casse du code du travail…

Même si nous considérons que les institutions de la Vème République sont une absurdité démocratique, notamment parce qu’elle relaie le Parlement à un rôle de « chambre d’enregistrement », nous ne pouvons que prendre acte du vote du 6 Mai, qui a vu N. Sarkozy porté à la présidence par 53% des électeurs français. Cependant, les militants écologistes le savent : Nicolas Sarkozy est un homme dangereux. Nous le combattons depuis 5 ans déjà au sein des collectifs de sans papier, des collectifs contre la répression policière, des collectifs anti-nucléaire ; auprès des syndicats contre la réforme des retraites, contre l’autonomisation financière des universités, contre la tentative, au travers du CPE, de casse du code du travail…Pas besoin d’attendre l’application de son programme pour savoir que celui-ci entraînera la destruction du système social et des droits fondamentaux. La politique de rupture de Nicolas Sarkozy a déjà des conséquences graves sur l’ensemble des travailleurs et particulièrement pour les populations les plus fragiles (chômeurs, immigrés, jeunes, SDF,…). Sa proximité avec le MEDEF et le grand patronat français ne peut que nous inquiéter quant à nos droits sociaux fondamentaux, par exemple le droit de grève. Nous tenons de plus à rappeler que le gouvernement dont faisait partie Nicolas Sarkozy n’a cessé de remettre en cause le droit à l’enseignement supérieur pour tous ; les contre pouvoirs ont été systématiquement bafoués ; les subventions aux associations ont été diminuées de 60% ; les attaques contre l’indépendance de la presse et de la justice n’ont cessé de se multiplier ; la répression policière a été plus violente que jamais pour faire taire la contestation.

Nous ne pouvons que considérer comme légitime la colère de certains, et notamment des jeunes de quartiers populaires, qui subissent les politiques de droite de plein fouet. Nous aussi sommes révoltés et savons qu’il faudra faire en sorte de court-circuiter l’action du futur gouvernement. Seule l’action de désobéissance civile non violente peut parvenir à cela. Il faut construire dès maintenant une opposition massive dans la rue, les universités, les entreprises, la fonction publique…L’action violente ne pourra que renforcer la posture d’homme providentiel « sauveur de la France » qu’il s’est adjugé. Nous ne battrons pas un gouvernement spécialiste de la répression policière par des actes de violence. Nous ne pourrons qu’être perdant. Il nous faut dès à présent utiliser d’autres modes d’actions, la désobéissance est selon nous le plus pertinent. Un gouvernement n’a de pouvoir et de légitimité que parce que les citoyens consentent à appliquer les règles qu’il définit, si les citoyens refusent de les appliquer le pouvoir du gouvernement disparaît. C’est pourquoi nous appelons dès à présent à désobéir aux lois Sarkozy, les actuelles comme les futures. Nous appelons les salariés à refuser de travailler plus, à refuser d’appliquer le service minimum, nous appelons les directeurs d’école à ne pas remplir la base élèves qui permettra de ficher les enfants d’immigrés, nous appelons les présidents d’université à refuser d’appliquer les règlements relatifs à l’autonomisation financière des universités et à la sélection après le bac…Enfin nous appelons l’ensemble des citoyens de Bretagne et de France à se mobiliser massivement pour se préparer à 5 ans de résistance contre les politiques les plus rétrogrades.

Devenons ingouvernables, agissons, manifestons, désobéissons, trouvons des alternatives à la violence


Portfolio

tract sarko recto tract sarko verso

Appel à la désobéissance contre l’Etat Sarkozy

Forum

  • Appel à la désobéissance civile non violente
    10 juin 2007, par Pierre
    merci a vous de continuer à écrire des articles comme celui-là parce que ce n’est que la stricte vérité, j’en témoigne au niveau des subventions aux associations culturelles. Et puis l’image qu’il essaye et que malheureusement il arrive, à se donner me parait très inquiétante quand au futur de la gauche, du moins du PS car les militants de la vraie gauche ne sont pas dupes. Espérons que les gens se mettent à comprendre qui est réellement Nicolas Sarkozy. j’vous rejoins l’année prochaine (si j’ai mon bac bien sûr). lachez rien ! Pierrot
Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 63716

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos luttes !  Suivre la vie du site Réflexions sur les moyens par lesquels nous luttons   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License