La Souris Verte de Rennes

[La Pastèque] Discussion sur les semences paysannes

Le samedi 3 mars 2012 à 15h à la ferme maraîchère bio du Bas Val à St Grégoire

mercredi 29 février 2012 par La Souris Verte de Rennes

Une fois encore, une loi impose le contrôle de l’Etat capitalo/industrialo/productiviste sur les paysans -nes Encore une fois, une loi sert les profits d’intérêts privés

Des bruits courent....chacun-e a entendu parlé par ses ami-e-s, collègues, camarades, voisin-e-s agriculteurs-trices, d’une certaine loi sur les « Semences » récemment votée. Reproches, colère, exaspération ont alors circulées face à cette législation condamnée pour ses méfaits tant sur l’exercice de la profession agricole qu’en terme d’appauvrissement à terme de la biodiversité domestique.

Petit rappel de contexte : Cette loi, issue d’une proposition de loi de l’UMP, adoptée par le Parlement le lundi 28 novembre 2011, grave dans le marbre le "certificat d’obtention végétale", un droit de propriété intellectuelle original différent des brevets, créé par la France pour les semences. Elle oblige les agriculteurs-trices français/ses à payer une taxe pour continuer à ressemer les graines de la récolte précédente. La justification donnée par les fondateurs-trices du texte est de « poursuivre le financement des efforts de recherche » et « de continuer d’améliorer les ressources génétiques », en d’autres termes de servir les intérêts des entreprises semencières (Vilmorin, RAGT ou Desprez). Or, le droit des paysans-annes de ressemer et d’échanger leurs semences est le fondement même de l’agriculture et de la biodiversité et s’avère être une pratique ancestrale.

Toutefois, qu’en est-il réellement ? Qu’est-ce que cette loi interdit/autorise ? Qu’est-ce qu’elle change vis-à-vis de la situation précédente ? Pourquoi a t-elle été adoptée ? Plus, généralement, quelle est la place de la « semence » dans l’autonomie du-de la producteur-trice et de son système ? Pourquoi sauvegarder et valoriser des variétés anciennes ou locales de semences ?

Comment s’informer, informer, faire circuler l’information au sujet de cette loi et débattre plus globalement de la privatisation du vivant et du contrôle du travail des paysans/annes ? Autant de questions que vous vous posez ? Et auxquelles nous avons envie de répondre ensemble !

Le collectif « La Pastèque », collectif d’Ecologie politique et libertaire, vous propose de venir en discuter autour d’un goûter le samedi 3 mars 2012 à 15h à la ferme maraîchère bio du Bas Val à St Grégoire. Associations, collectifs, réseaux, syndicats, agriculteurs-trices et individu-e-s intéressé-e-s et concerné-e-s par le sujet sont en effet convié-e-s à partager leurs connaissances au sujet de cette loi mais également au sujet de la problématique des « Semences » de manière plus générale. Le but de cette discussion est d’approfondir les connaissances de chacun-e et de permettre une circulation de l’information pour pouvoir la diffuser autour de nous. Il suffit alors de ramener opinions, expériences, savoirs, écoute, gâteaux et bouteilles pour partager un moment convivial et enrichissant.

En espérant vous retrouver nombreux-ses à cette discussion-goûter, n’hésitez pas à faire circuler l’information au sujet de cette discussion dans vos réseaux et cercles militants, amicaux, familiaux, professionnels...


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 63716

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agenda, évenements  Suivre la vie du site Archives   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License